Je profite de cette Journée Internationale du droit des Femmes pour mettre en lumière une sélection perso de 7 sportives qui marqueront fort probablement cette année 2019. Bien entendu il y en a plus que 7 qui mériteraient votre attention et admiration (et pas que dans les sports cités), mais pour les besoins de cette liste, je me suis limité à une seule par sport. L’ordre n’a aucune importance.

Naomi Osaka (JPN – Tennis)

Pas ou peu connue il y a un an, la jeune américano-japonaise de 21 ans est entrée dans la cour des grandes l’été dernier en remportant haut la main l’US Open face à son idole et légende du tennis, Serena Williams. Quelques mois plus tard, en janvier 2019, elle remporte en Australie son second tournoi du Grand Chelem consécutif et complète son ascension en prenant la place de numéro un mondiale ! Elle est la première japonaise de l’Histoire (hommes et femmes confondus) à prendre la tête du classement mondial. 2019 est bien partie pour être son année et à ce stade, remporter les 4 tournois du Grand Chelem ne semble pas impossible pour la nouvelle reine du tennis.

Mikaela Shiffrin (USA – Ski Alpin)

La légende du ski alpin Lindsey Vonn vient tout juste de prendre sa retraite mais elle ne laissera pas le ski orphelin puisque sa compatriote Mikaela Shiffrin compte bien battre et améliorer les records de son amie ! A tout juste 23 ans, Mikaela, qui est déjà triple gagnante de suite du Grand Globe de la Coupe du Monde de ski alpin (classement général), quadruple championne du monde du slalom, et qui a déjà remporté 57 victoires en Coupe du Monde… devrait, sauf blessure majeure dans les années à venir, battre (rapidement) le record de 82 victoires laissées par Vonn et sceller sa place dans l’Histoire du Sport.

Lisa Vittozzi (ITA – Biathlon)

Depuis 2-3 saisons, la star et leader de l’équipe italienne de Biathlon était (l’est toujours d’ailleurs) Dorothea Wierer, souvent bien placée mais n’a jamais réussit à remporter la Coupe du Monde ; Après un excellent début de saison, et les leaders habituels qui ne suivent pas, on se dit alors que cette saison 2018/2019 sera enfin la sienne… Entre alors sa compatriote Lisa Vittozzi qui affiche des progrès notables sur la piste et en tir, une confiance et constance renforcées et décroche ses premières victoires… Cette saison devient un duel italo-italien et alors qu’il ne reste qu’une poignée de courses, Lisa a pris le lead au classement général et pourrait bien créer l’une des plus belles surprises et histoires de l’année 2019 en remportant dans quelques semaines le Grand Globe de la Coupe du Monde. Affaire à suivre…

The Lionesses (ENG – Football)

Oui bon je triche un peu, j’ai mis une équipe, mais c’est ma liste alors je fais ce que je veux ! Plus sérieusement, Football Is Coming Home (encore) mais cette fois c’est (peut-être) pour de bon ! Dans la jeune histoire du football féminin et plus précisément celle de la Coupe du Monde, l’Angleterre n’existait pas vraiment jusqu’à il y a 4 ans (du moins dans mon radar)… et puis tout a changé ! Troisièmes et plus belle surprise du mondial canadien, puis demi-finalistes (et meilleure équipe selon moi) de l’Euro 2017 où elles ne sont battues que par le pays organisateur et futures championnes, les Lionnes viennent de remporter la She Believes Cup aux USA devant les USA et le Japon (les deux dernières équipes championnes du monde et vice-championnes du monde !). A quelques mois de la Coupe du Monde 2019 organisé en France, si je devais mettre une pièce sur une équipe, ce serait elle… même si elle ne fait pas partie des favorites.

Tatiana Calderón (COL – Sport Auto)

S’il y a bien un sport qui manque cruellement de femmes, c’est bien le sport auto ! Tatiana Calderon, qui est devenu en 2018 la première femme latino-américaine pilote d’essai en Formule 1 chez l’écurie Sauber, va participer cette saison au championnat du monde de Formule 2 (aussi une première) pour BWT Arden tout en gardant son role de pilote d’essai. Elle est le meilleur espoir de voir une femme prendre le départ d’un Grand Prix de Formule 1 (chose qui n’est plus arrivé depuis 1976) et cette saison qui débutera à la fin du mois sera sans doute déterminante.

Sydney McLaughlin (USA – Athlétisme)

Spécialiste du 400m haies, à Rio en 2016 et à tout juste 16 ans, elle est devenue la plus jeune athlète américaine qualifiée pour les Jeux depuis Carol Lewis and Denean Howard en 1980. Hurdleuse précoce, elle battu 2 fois le record du monde junior en 2018, faisant d’elle la 9ème meilleure performeuse de tous les temps sur la distance, alors qu’elle n’a que 19 ans ! Elle vient de passer pro et certains prédisent qu’elle battra le record du monde dans ses “teens”… rdv cet été pour le savoir ou à l’automne prochain pour les mondiaux.

Laura Ludwig (GER – Beach Volley)

Championne Olympique 2016 et Championne du Monde 2017, année blanche en 2018 pour cause de grossesse, Laura Ludwig revient cette année pour tenter de garder son titre lors des mondiaux qui auront lieu chez elle en Allemagne. En plus de jongler entre sport et maternité, Laura devra aussi s’adapter et trouver un alchimie avec sa nouvelle coéquipière puisque Kira, avec qui elle a remporté ses premiers titres, a pris sa retraite. Cette saison sera riche en émotions pour Laura et certainement très inspirante pour beaucoup…

Catégories : Actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.