Cela fait maintenant quelques jours que les Jeux Olympiques de Londres se sont terminés, et comme beaucoup d’entre vous, de nombreuses images me restent en mémoire, mais certaines le resteront plus que d’autres ! Voici donc la liste des moments qui m’ont le plus marqué durant ces jeux, à commencer par ceux de la cérémonie d’ouverture :
La Cérémonie d’Ouverture !
On ne s’en souviendra pas peut-être pas comme étant la meilleure ou la plus spectaculaire de l’histoire (hello ? Pékin 2008 et son budget illimité) mais elle restera certainement pour moi comme la plus originale et la plus drôle de l’histoire !
Voici, sans préférence particulière, ce que je retiendrai le plus du spectacle de Dany Boyle :

-la “fabrication” des anneaux olympiques clôturant la séquence sur la révolution industrielle ;

-la musique made in UK ;

-la reine d’Angleterre (dans sa première performance d’actrice) et James Bond ;

-l’hommage à ceux qui n’auront pas vécu assez longtemps pour voir ces jeux ;

-la chorale de petits écossais qui ont entonné le merveilleux Flower of Scotland (j’en ai des frissons rien qu’en l’écrivant)… 36 secondes de magie à partir de 1’08 dans la vidéo ci-dessous :

-La magnifique idée de faire allumer la flamme olympique par jeunes sportifs anonymes représentant l’avenir du sport britannique.

-Mohammed Ali ;

et bien entendu, last but not least…

-Mr. Bean ! Je me souviens encore que, environ une heure avant la cérémonie, ne soupçonnant absolument pas sa participation à celle-ci, j’avais dit sur twitter que le “must” serait que l’allumage de la flamme se fasse suite à une réaction en chaîne provoquée par le célèbre personnage britannique ! Vous imaginez donc ma jubilation lorsqu’il est apparu pour ce qui restera, pour moi et pour beaucoup je pense, le meilleur moment de cette cérémonie d’ouverture ! Pour le plaisir (à regarder sur Youtube) :

   

Place maintenant à l’essence même des jeux, le sport et les sportifs !

je n’oublierai pas…  


-L’incident diplomatique de ces jeux : deux jours avant la cérémonie d’ouverture, lors de la première journée de compétition du tournoi de football féminin, les organisateurs se trompent de drapeau sur l’écran géant du stade, affichant celui de la Corée du Sud en lieu et place de celui de la Corée du Nord qui jouait ce jour là ! Résultat, retrait d’environ une heure de l’équipe de l’état communiste qui ne reviendra sur le terrain qu’à la suite des excuses du LOCOG et du feu vert de leurs dirigeant ! Pas la meilleure façon de démarrer les jeux pour les britanniques (avant même qu’ils ne débutent officiellement en plus).

-Que ce sont les premiers JO de l’histoire où chacune des délégations comportaient des athlètes Hommes ET Femmes !

-L’excellent premier jour pour la #TeamTN grâce au très beau parcours d’Ines Boubakri au fleuret (escrime) et son magnifique match en quart de finale face à la légende italienne de la discipline Valentina Vezzali (match à revivre en intégralité ici) ! Menée 1-5 au milieu de la seconde période, Ines va entamer une remonté incroyable pour égaliser à 5-5 en début de dernière période et faire douter l’italienne avant de lui arracher la prolongation à 7-7… Mais cette dernière marquera la touche éliminatoire pour finalement s’imposer 7-8 ! Ce jour-là, à cet instant précis, l’escrime et Ines se sont fait une place inattendu, mais qui je l’espère solide, dans le coeur des tunisiens…


-Deux mots : Michael Phelps ! Ai-je besoin d’en dire plus ? Le plus grand athlète de tous les temps ? discutable, mais le plus grand nageur de tous les temps, certainement !

Lochte qui bat Phelps lors de leur premier duel à Londres.

La dernière flèche du dernier archer italien qui réussi un 10 à la limite du cercle pour offrir à l’Italie le titre olympique par équipe au tir à l’arc face aux USA, pour 1 point seulement !

-L’incroyable fiasco des coachs tunisiens en Haltérophilie qui anéantissent un effort et une performance exceptionnels de notre champion Khalil El Maoui et une médaille historique qui était presque dans la poche ! j’aurai le temps d’y revenir…


-Le reste des escrimeurs et surtout escrimeuses tunisiennes avec notamment Sarra Besbes qui se hisse aussi en quart de finale de l’épée et Azza Besbes qui s’arrêtera en 1/8ème de finale du sabre..

-Le relais français qui se venge et bat les américains sur le 4x100m Nage Libre !

-La Française Céline Goberville qui perd l’or au tir au pistolet à air à 10m sur une dernière balle complètement ratée

-Cet instant :


-Malheureusement celui-ci aussi :


-Tony Estanguet qui remporte son 3ème titre olympique en canoë-slalom (C1) !

-L’arbitre tunisien de la finale du fleuret individuel masculin, Mohamed Ayoub Ferjani très vocal et par ailleurs excellent ! Il arbitrera plusieurs finales, lui qui concourrait encore il y a quelques mois…

#GBJOFacts ou les problèmes d’arbitrage favorisant les britanniques !

-Le scandale du badminton et la mascarade des paires chinoises et coréennes (entre autres) qui ont tout fait pour perdre leur match afin d’obtenir un tableau plus favorable pour la suite de la compétition ainsi que leur exclusion mérité… plus jamais ça !

-La victoire émouvante et la joie contagieuse du vénézuelien Ruben à l’épée en individuel ainsi que son magnifique tour d’honneur dans la salle d’escrime.

-La décontraction et le sourire de la mexicaine Aida Roman avant le shootout “à une flèche” pour déterminer la gagnante de la finale du tir à l’arc individuel, comme si ce n’étais pas aussi important et que le fait d’être là valait vraiment bien plus que tout l’or du monde ! Je n’oublierai pas ce sourire, tout comme la longue accolade avec la coréenne victorieuse à la fin du match et leur célébration commune

-La victoire record des USA 156-73 sur le Nirgéria au Basketball ;

-Les “Kinesio tapes” de toutes les couleurs devenus à la mode lors de ces jeux, notamment chez les beach volleyeuses (et dont les effets sont encore débattus) ;

-Le zéro pointé historique de la France en Escrime ; sport qui lui a valu le plus de médailles dans l’histoire des jeux…


-Wojdan Shaherkani, 16 ans, 80kg, première femme saoudienne de l’histoire à concourir aux Jeux Olympiques (Judo).

REINO UNIDO LONDRES 2012 JUDO

-L’interminable demi-finale entre Roger Federer et Del Potro au Tennis, 3-6 7-6 19-17 après 4h26 de jeu !

-Les Danois qui, en aviron, battent sur le fil les tricheurs britanniques, qui ont fait redémarrer la course prétextant un problème technique après avoir pris un mauvais départ

-Usain Bolt qui fait un “fist bump” avec les volontaires avant toutes ses courses :


-La jeune Jessica Rossi, tout juste 20 ans (et qui a l’air d’en avoir 16), qui réalise un 99/100 avec un record du monde en finale (24/25) pour s’imposer largement dans l’épreuve du Trap féminin ! De toute la compétition, elle n’aura raté qu’un disque, le 92ème !
-L’énorme performance de l’intouchable Sun Yang qui bat le record du monde du 1500m nage libre et la magnifique médaille de bronze d’Oussema Melloui qui offre à la Tunisie sa première médaille de ces jeux !

-Usain Bolt qui arrête une interview avec la télévision espagnole le temps qu’un hymne national se joue dans le stade par respect :
  
-L’incroyable finish du triathlon féminin et la “WTF” qui s’en est suivi pour désigner la championne olympique ! Après 1,5km de natation en eau libre, 43km de vélo, 10km de course à pieds et 1 heure 59 minutes et 48 secondes d’effort, la suissesse Spirig et la suèdoise Norden jettent tout le peu d’énergie qu’il leur reste dans un sprint finale qui verra les deux athlètes passer la ligne en même temps ! S’en suit alors une interminable attente pour savoir qui des deux avait remporté la course… Mais le gros problème dans l’histoire c’est que le triathlon a des règles bizarres, comme par exemple le fait qu’il y ait bel et bien une photo finish mais les juges ne peuvent pas l’utiliser !!! Alors pour décider de la victorieuse de la course, les juges vont décider de prendre celle qui aura fait le parcours de course à pieds le plus rapide… c’est à dire en gros, vue qu’elles ont terminé à égalité, de couronner championne olympique l’athlète qui était deuxième à la descente du vélo !!!! A ce petit jeu de la course à pied donc, la suissesse a été plus rapide d’une seule seconde et a donc été désigner championne olympique… La bonne chose à faire aurait été d’offrir une médaille d’or aux deux athlètes et éviter cette mascarade ridicule qui ne fait pas honneur au sport et totalement injuste mais le C.I.O. et les officiels ne l’ont pas entendu de cet oreille ! Le recours des suédois restera vain

-Les derniers kilomètres du Marathon féminin avec le comeback de la russe puis la défaillance des kenyannes et enfin la victoire de l’éthiopienne !

-Usain Bolt qui entre dans l’histoire comme à chacune de ses courses et bien entendu c’est aussi le cas lors de la finale du 100m ! Voici en audio la finale comme si vous étiez dans le stade :
   Un 100 m by La radioteuse

-Les débuts de la boxe féminine aux Jeux Olympiques ;

-La participation historique du sud-africain Oscar Pistorius (400m), premier athlète “handicapé” à courir avec les “valides”… mais aussi et surtout lorsque, à la fin de sa demi-finale, le vainqueur et futur champion olympique, Kirani James vient le féliciter et lui proposer d’échanger leur dossard !

-Dans le même esprit, et quelques minutes plus tard seulement, après la finale du 3000m steeple masculin reportée par le kenyan Kemboi devant le français Mekhissi-Benabbad, l’échange de maillot entre les deux hommes et surtout cette image là :

-La victoire d’Andy Murray, en finale du tennis masculin, qui inflige une cinglante et rare défaite 3 sets zéro (6-2 6-1 6-4) à la légende Roger Federer. Ce dernier ne sera probablement jamais champion olympique en simple !

-L’émotion de Félix Sanchez ; à l’arrivée de la finale du 400m Haies d’abord, où il sort un photo qu’il avait caché sous son dossard pour l’embrasser et la contempler en larme après l’avoir posé par terre… puis lors de la cérémonie des médailles, au moment de l’hymne nationale de la République Dominicaine.

-Le dernier tour de Habiba Ghribi en finale du 3000 mètres steeple féminin et sa magnifique médaille d’argent qui fait d’elle la première tunisienne médaillé olympique de l’histoire et qui offre à la Tunisie sa seconde médaille de ces jeux (égalant le meilleur total depuis 1968) !


-L’équipe nationale de basket qui n’était pas loin de l’exploit face à la Lituanie avant s’incliner dans le dernier quart temps !

-La cruelle défaite 3-4 du Canada à la dernière seconde de la prolongation de la demi-finale du tournoi de football féminin face au USA ! Les canadiennes avaient mené au score par trois fois durant le match avec de voir les américaines égaliser une dernier fois sur un penalty controversé dans les dernières minutes du temps réglementaire et les battre sur une tête d’Alex Morgan à la toute fin de la prolongation !

Alex Morgan, justement ! La star montante du football féminin…

-La victoire de l’algérien malade imaginaire Taoufik “Argan” Makhloufi en finale du 1500m ;

-L’intense quart de finale du volleyball féminin entre le Brésil et la Russie. Les championnes olympiques en titre brésiliennes sauveront 6 balles de match dans le dernier set avant de s’imposer et de se qualifier pour les 1/2 finales ! Après le point de la victoire, de ce qui restera peut-être comme le plus beau match de ce tournoi, presque toutes les joueuses étaient en larme, de joie d’un côté et de tristesse de l’autre…

-La nouvelle blessure et cruelle désillusion de la star chinoise Liu Xiang du 110m haies. Liu est sans doute “maudit” ; lui, qui n’avait pas pu prendre le départ de “ses” jeux à Pékin il y a 4 ans en raison d’une blessure, n’est pas allez plus loin qu’une haie à Londres avant de se blesser à nouveau ! Mais cette fois, au lieu de quitter les jeux par la petite porte, Liu décide de revenir sur la piste et de rejoindre l’arrivée à cloche pied ! Il s’arrêtera pour embrasser la dernier haie avant de franchir la ligne avec l’aide des autres concurrent qui l’attendaient là…

-Le triplé jamaïquain en finale du 200m et Bolt, encore une fois, qui entre dans la légende du sport ! -La défaite cruelle de la Françaises lors du match pour la médaille de bronze du tournoi de football féminin face au Canada 0-1, à la dernière seconde d’un match qu’elles ont dominé de bout en bout mais sans jamais concrétiser…

-Le dernier saut réussi à 5m97 (record olympique) de Renaud Lavillenie (FRA) pour arracher la médaille d’or et conclure un concours de la perche à rebondissements ;

L’incroyable performance et course de Oussema Mellouli dans le marathon 10km en eau libre qu’il remporte magistralement pour offrir à la Tunisie sa première médaille d’or de ces jeux et la troisième en tout (meilleur bilan de l’histoire) ! Il devient le premier athlète champion olympique en bassin et en eau libre, le premier médaillé dans les deux disciplines lors des mêmes jeux et le premier double champion olympique tunisien de l’histoire !

Entendre l’hymne national tunisien à Londres !

-La victoire de Mo Farah en finale du 5000m et le “mème” internet qui s’en est suivi et dont voici un exemple :


-Le record du monde du relais 4x100m jamaïquain explosé alors que tout n’était pas parfait avec aussi les américains, seconds, qui courent plus vite que l’ancien record du monde et battent leur record national ! Et… Usain Bolt qui remporte sont 3ème titre olympique à Londres en autant de finale et qui reste sur un 6/6 depuis Pékin !

-La finale totalement renversante du volleyball féminin, entre les américaines invaincues en 2012 et les brésiliennes championnes olympiques en titre ! Les américaines démarrent fort et survolent le 1er set qu’elles expédient en 21 petites minutes sur le score de 25-11 !!! Les brésiliennes sont totalement inexistantes et rataient tout ce qu’elles entreprenaient ; on se dit alors que le match sera plié dans moins d’une heure… C’était sans compter sur la capacité d’oubli et le talent des brésiliennes qui renversent complètement le match dès le second set. Le “momentum” change de camp et les rôles vont totalement s’inverser avec les américaines qui vont se mettre à douter petit à petit, pendant que les brésiliennes engrangent les points pour s’imposer sur le score sans appel de 3 sets à 1 !

Le cheval qui est devenu totalement fou durant l’épreuve du saut d’obstacle du pentathlon moderne !

-L’hallucinant et inexcusable forfait du lutteur tunisien… parce que le staff s’est trompé d’heure ! No comment !

-La finale masculine du volleyball entre la Russie et le Brésil. Les russes vont en quelque sorte venger leur “collègues” féminines (cf. plus haut) en s’imposant en 5 sets après avoir été mené 2-0 et sauvé 2 balles de match dans le 3ème set (qu’ils remporteront 29-27) !

Voilà donc l’ensemble (ou presque) des moments de Londres 2012 qui resteront gravés dans ma mémoire pour longtemps… Mais pour terminé, je voudrai revenir plus longuement sur ce qui restera pour moi le moment le plus marquant de ces jeux :

La détresse et l’injustice subit par la coréenne Shin A Lam en escrime

Nous sommes en demi-finale de l’épée féminine entre la sud-coréenne Shin A. Lam et l’allemande Heidemann. A la fin des 3 périodes le score est de 5-5 et une prolongation en mort-subite d’une minute s’en suit alors comme le veut le règlement. Jusque-là rien d’anormal. le tirage au sort donne l’avantage à Shin, donc si au bout d’une minute aucune des deux ne touche, c’est la coréenne qui remportera le match !

Après 59 secondes et une succession de double-touches, non valable, le score est toujours de 5-5 et le duel doit reprendre avec une seconde à jouer au chrono. L’allemande est obligé d’attaquer sinon elle perd le match. L’arbitre donne donc le go et l’allemande se jette sur la coréenne… double touche non valable encore une fois mais le chrono ne bouge pas ! toujours une seconde restante. l’arbitre replace les joueuses et redonne un go. l’allemande se jette à nouveau tentant le tout pour le tout et… re-double touche une nouvelle fois ! Et pour la seconde fois consécutive le chrono reste à 1 seconde… puis passe à zéro quelques secondes après la double touches et le stop de l’arbitre ! Celle-ci va alors vérifier et revient rapidement on disant qu’il reste encore 1 seconde à jouer et demande aux escrimeuses de se replacer ! La coréenne n’est pas contente et proteste bien entendu. Son coach arrive sur scène pour protester à son tour en faisant des signes des doigts comme pour dire cela fait 3 fois que l’on joue la même seconde ! En vain ! Pour la 4ème fois de cette finale, on va (re)jouer la dernière seconde… et l’allemande se jette, en deux temps, et touche la coréene pour marquer le point de la victoire alors que le chrono ne bouge pas une nouvelle fois ! J’ai précisé “en deux temps” car il est claire que cette dernière action a été plus longue qu’une seconde !

L’entraîneur coréen arrive rapidement devant la table des juges pour contester la décision et démarre alors au moins 45 minutes de palabres et de réclamations. La coréenne Shin va quant à elle entamer un sit-in, seule sur la piste, pour permettre à son camp de défendre sa cause, car comme le stipule le règlement, si elle quitte la piste cela voudra dire qu’elle accepte le résultat de fait !…

Mais rien n’y fera, le résultat sera validé et elle sera invitée à quitter la piste par deux officiels. Elle leur résistera dans un premier temps, en pleure et complètement chamboulée par ce qui lui arrive, avant de finalement abdiquer sous les applaudissement du public qui l’aura soutenu jusqu’au bout !

L’on se demande alors si elle sera de retour, quelques minutes plus tard, pour participer au duel pour la médaille de bronze. Après un passage par le vestiaire, elle revient finalement pour participer à ce duel, les yeux encore humides, sous une énorme ovation du public qui l’encouragera jusqu’au bout… Encore choquée par ce qui lui est arrivée, elle s’inclinera (après avoir mené) et repartira finalement bredouille de cette épreuve alors que la médaille lui était assurée sans cette grosse erreur de chronomètre !

Plus tard, comme pour remuer le couteau dans la plaie, les officiels reconnaîtrons leur erreur et proposeront de lui remettre une médaille spéciale… Ce qu’elle refusera, à juste titre, car ce n’est pas celle-ci qu’on lui doit !

Shin, l’héroïne malheureuse de ces jeux et sa mésaventure resteront à jamais gravés dans ma mémoire comme le moment le plus marquant de ces jeux, en raison de l’injustice insupportable à laquelle j’ai assisté, mais aussi, dans une note plus positive, pour l’extraordinaire réaction et soutien du public ainsi que la dignité de l’athlète coréenne face à une épreuve…

Regardez l’intégralité de ce qui s’est passé en cliquant ici

Maintenant c’est à vous de me dire, via les commentaires ci-dessous, ce que vous retiendrez de ces JO ?

Next sur le blog > Le bilan de la #TeamTN !

Catégories : Multisports