Nous sommes le 28 juillet 2016, et à 8 jours de la Cérémonie d’Ouverture des Jeux Olympique, je célèbre ce #ThrowbackThursday avec la 2ème partie mon histoire avec les JO…

Retrouvez la première partie ici.

Atlanta 1996 : les premiers jeux que j’ai vraiment pu apprécier à leur juste valeur

Lycéen à l’époque, ma passion pour tous les sports est bien confirmée à ce stade et ma culture sportive plus affirmée, plus affinée. Atlanta 96 , les Jeux du Centenaire qui aurait dû aller à la Grèce, étaient les premiers jeux que j’allais suivre en ayant une bonne connaissance du sport et même pour lesquels j’avais des attentes avec des sports et sportifs précis que je ne voulais pas rater.

Ils sont, à ce jour, l’une de mes 2 éditions préférées, celles dont j’ai le mieux suivi les épreuves et celles dont j’ai gardés le plus de bons souvenirs en mémoire. Parmi ceux-ci il y a :

Tout d’abord, et comme pour les jeux de Barcelone, l’allumage de la Torche Olympique. Si en 1992 c’est la technique qui m’avait marqué et fasciné, ici c’était plutôt le choix de la personne qui allait l’allumer. Comme tout ceux qui étaient devant leur écran ce soir là, j’ai eu des frissons lorsque (feu) Mohamed Ali était apparu pour être le dernier relayeur de la flamme olympique. J’étais bien évidement trop petit pour avoir vu ses exploits, mais qui de ma génération ne les connaissait pas (comme s’il les avait vécu) à travers les récits de nos parents ainsi que tous les écrits, documentaires et images iconiques qui ont immortalisés à jamais ses exploits et son histoire… C’est ce qui fait de lui une Légende comme on n’en fait plus et comme on n’aura sans doute jamais plus.

Le secret de ce choix a rendu le moment encore plus fort ! Quelques jours plus tard lors d’un match du tournoi olympique de Basketball, Mohamed Ali recevait une nouvelle médaille d’or en remplacement de celle qu’il avait jeté dans une rivière après les Jeux de 1960.

Mais Atlanta 96 c’est aussi du sport, beaucoup de sport et mes premiers souvenirs de #TeamTN aux JO, à commencer par l’équipe nationale olympique de football et son match nul 1-1 face à l’Argentine (une belle équipe d’ailleurs si vous regardez les noms) ! Mais plus que le score, j’ai gardé surtout en mémoire comment l’Argentine de Diego Simeone et Lopez nous avait ridiculisé avec une combinaison qui a permis aux argentins de marquer :

Atlanta 96 c’est aussi la première médaille tunisienne depuis 1972. Fethi Missaoui avait décroché le bronze en boxe dans la catégorie des super-légers. C’était donc “ma” première médaille tunisienne. Le voici ici lors de son QF (qui lui a permis de décrocher le bronze car en boxe il y a deux médaillés de bronze par catégorie, à savoir les deux perdants des demi-finales) :

Pour clore la partie tunisienne de ces jeux, je citerai aussi les T-shirt “Tunisia on my mind” et surtout comment ne pas mentionner l’un de nos commentateurs de la télé nationale qui avait déclaré dans le résumé quotidien des épreuves que “Sanchez avait battu Vicario” en parlant de la tenniswoman espagnol Sanchez-Vicario…

Atlanta 96, c’était aussi le meilleur tournoi olympique de football à ce jour et l’aventure incroyable de l’équipe nigériane. Comment pourrait-on oublier la demi-finale contre le Brésil et la danse de Kanu ?

Et cette finale contre l’Argentine…

C’était aussi les jeux de la Dream Team 3 (ou 2 si comme moi vous ne considérez que celles des jeux) :

https://www.youtube.com/watch?v=UR0wHKq3vTs

C’était aussi les premiers titres de David Douillet en judo et de la guêpe Laura Flessel en éscrime :

https://www.youtube.com/watch?v=-juM2acu6Pc

il y avait aussi le titre de Djamel Bouras

La victoire surprise de Jean Galfione à la perche :

Celle aussi surprise de Marie-Claire Restoux, qui n’était même pas sélectionnée à la base et qui suite à un désistement (si mes souvenirs sont bons) avait finalement participé aux Jeux et est allée remporter l’or donc :

https://www.youtube.com/watch?v=vcljzQdIezg

La dernière médaille de Carl Lewis aux Jeux et son 4ème titre à la longueur, dans une finale à suspense qui rappelle celle des mondiaux de Tokyo 91 sans pour autant l’égaler bien entendu :

https://www.youtube.com/watch?v=JuD1OdoXe9Q

Mais les 3 moments qui m’ont le plus marqués de ces jeux sont :

le doublé 400-200 de Marie-José Perec

Le doublé 400-200 de la “Locomotive de WacoMichael Johnson (et ses chaussures d’or) et plus précisément son record du monde explosé du 200m (à l’époque) en 19 secondes et 32 centième :

et enfin, la plus grande finale du 100m de l’histoire : so much drama !

https://www.youtube.com/watch?v=pqijESw6xHg

Bien entendu, je ne peux oublier de citer aussi l’attentat qui avait eu lieu dans le park olympique d’Atlanta et qui avait tué 2 personnes et blessé plus d’une centaine ; un bilan bien pire avait été évité grâce à l’intervention d’un agent de sécurité qui avait découvert la bombe et commencé à évacuer les lieux.

(la suite demain)

Sinon côté actu sportives et olympiques du jour :

[icon type=”star” size=”14″ float=”none” color=”#8cc63f”] Le titre olympique vaudra apparemment 100 000 dinars pour les membres de la #TeamTN :

Au vu de leur rareté (et donc difficulté), de l’engagement, des sacrifices et la plateforme mondiale, pour un pays comme le notre, je trouve que ce n’est pas assez.

[icon type=”star” size=”14″ float=”none” color=”#8cc63f”]L’ambiance est bonne à Rio pour notre team de sprint en canoë-kayak :

[icon type=”star” size=”14″ float=”none” color=”#8cc63f”] Les Emirats Arabes Unis ont choisi Nada Al-Bedwawi (18 ans), la première nageuse de leur histoire à participer aux JO, comme porte drapeau de leur délégation lors de la Cérémonie d’Ouverture ! Il s’agit seulement de la seconde fois qu’une femme sera la porte drapeau des EAU et l’une des rares fois pour un pays arabe.

[icon type=”star” size=”14″ float=”none” color=”#8cc63f”] Comme on le sait tous, les athlètes ne sont pas tous égaux aux JO et les enjeux pour un athlète nord-coréen sont bien plus “sérieux”*.

[icon type=”star” size=”14″ float=”none” color=”#8cc63f”] Le calendrier de la saison footballistique anglaise est trop chargé et la FA a donc décidé, pour y remédier, de ne plus faire rejouer les matchs nuls en FA CUP… à partir des QF et d’autoriser un 4ème changement en cas de prolongations ! Autant dire, ne rien changer ! Le genre de mesurette dont seul le monde du football à le secret et qui me mettent hors de moi…

[icon type=”star” size=”14″ float=”none” color=”#8cc63f”] Depuis un moment maintenant, il ne se passe pas un jour sans que l’on apprenne que l’une des stars du sports n’ira finalement pas à Rio ; ça fait du bien d’entendre l’inverse pour une fois :

[icon type=”star” size=”14″ float=”none” color=”#8cc63f”] La NBPA (le syndicat des joueurs de la NBA) vient d’annoncer la création d’une couverture santé pour les joueurs retraités qui ont joué un minimum de 3 saisons en NBA. C’est une annonce majeure et une grand avancé pour les joueurs. On l’oublie souvent, car beaucoup regardent le sport à travers ses stars, mais ceux qui peuvent réellement vivre de leur métiers (durant et après leur carrière) ne représentent qu’une infime partie des sportifs pros d’élite (je ne parle même pas des amateurs ou semi-pros) ! Beaucoup galèrent durant et après leur carrière.

[blockquote cite=”Chris Paul (joueur NBA et président de la NBPA)” float=”no-float” align=”left”]The game has never before been more popular, and all the players in our league today recognize that we’re only in this position because of the hard work and dedication of the men who came before us. It’s important that we take care of our entire extended NBA family, and I’m proud of my fellow players for taking this unprecedented step to ensure the health and well-being of our predecessors.[/blockquote]

Dans le sport pro US, le rôle syndicats de joueurs est très important ; ils sont puissants et très actifs aussi bien pour défendre les intérêts des joueurs en activité que ceux des anciens, comme on peut le voir avec cette annonce. [Insérer ici une comparaison avec les joueurs de football et un nouveau “rant” contre ce sport]

[icon type=”star” size=”14″ float=”none” color=”#8cc63f”] Les cubains défileront en Louboutin lors de la Cérémonie d’Ouverture :

[icon type=”star” size=”14″ float=”none” color=”#8cc63f”] 14 anciens médaillés d’argent à la recherche de l’or à Rio.

[icon type=”star” size=”14″ float=”none” color=”#8cc63f”] Voici une idée bien sympa sur le site du #TeamGB : un mini test pour savoir “Quel sport olympique est fait pour vous ?”. C’est une façon ludique d’attirer de potentiels futurs champions puisque les informations récoltés pourraient (en plus de servir à leurs partenaires) permettre à chaque fédération sportive de cibler ces personnes et leur permettre de rejoindre un club près de chez eux… Ce n’est pas chez nous qu’une fédé aurait eu une telle idée…

[icon type=”star” size=”14″ float=”none” color=”#8cc63f”] Dirk Nowitzki, le basketeur allemand de Dallas, a imité ZAZA pour tirer un penalty lors d’un match de football caritatif :

Quoi de neuf au Brésil ?

[icon type=”star” size=”14″ float=”none” color=”#8cc63f”] Certains problèmes du village olympique pourraient être dû à des sabotages de travailleurs insatisfait de leur situation.

[icon type=”star” size=”14″ float=”none” color=”#8cc63f”] Un brésilien de 28 ans d’origine libanaise, suspecté d’avoir des liens avec Daesh, a été arrêté au Brésil après avoir posté des commentaires sur les concernant sur Facebook.

Les “Olympians” du jour

Découvrez Khader Baqlah (17 ans), premier nageur jordanien de l’histoire à se qualifier aux JO grâce au chrono (et non via invitation comme ce fut le cas pour sa sœur en 2012).

Le nageur jordanien Khader Baqlah avec sa soeur Talita. (Photo : CNO Jordanien via olympic.org)

La vidéo du jour

L’ambiance monte…

L’image du jour

https://www.instagram.com/p/BIaBMveADj_/

Le chiffre du jour : 40

Comme la “règle 40” de la charte olympique qui a pris effet depuis hier et qui interdit les athlètes et leurs sponsors (s’ils ne sont pas des sponsors officiels et licenciés des Jeux) d’utiliser un certain nombre de mots comme “olympique”, “Rio”, “médaille” ou même “effort” et “2016” sur les réseaux sociaux (pub indirect) ou tout autre support. Un sponsor non licencié ne peut donc pas tweeter “Bravo à  XYZ pour ton victoire à Rio !”.

Il n’y a pas que le sport dans la vie

Les 3 premiers Bourne viennent de se faire Honest-Trailer-iser :

Aussi, Internet ne rend pas plus bête, il rend «méta-ignorant».

À demain !…


*Merci à @HamilcarB pour l’article.

Crédit image de couverture : @Olympics sur Instagram.